Le collectif des ConfIns

Le collectif des ConfIns (pour “confinements et inégalités sociales”) réunit des chercheur·e·s volontaires de différents instituts. Il a été créé à l’occasion du programme EPIDEMIC (financé par l’ARS et la Région Occitanie) pour enquêter sur les conditions matérielles de vie des individus confinés en France au printemps 2020.

L’objectif premier au cours de cette enquête en plein confinement était de pouvoir accéder à des populations souvent oubliées des grandes enquêtes, notamment de celles diffusées via internet.  Au cours de cette démarche, le collectif s’est peu à peu constitué autour d’axes scientifiques et éthiques plus précis, dont la centralité de l’approche qualitative, l’attention aux différentes formes de domination et à leurs articulations (intersectionnalité) ou encore la construction collective et pluridisciplinaire des connaissances.

Le collectif regroupe des chercheur·e·s de disciplines différentes – sociologie, sciences politiques, philosophie, sciences de l’information et de la communication ou encore anthropologie sociale – qui assure la complémentarité des approches. Cette pluridisciplinarité favorise également les échanges et réflexions à la fois méthodologiques et théoriques.

Afin de rendre accessibles les résultats de la recherche et de permettre leur discussion large, le collectif souhaite produire des écrits qui puissent trouver place à la fois dans des revues scientifiques et dans des publications plus accessibles aux non universitaires.

Contact du collectif des ConfIns : Alexandra Soulier.

Le collectif des ConfIns réunit :
– Jean-Charles Basson, maître de conférence au CreSco, Université Toulouse 3 Paul-Sabatier (directeur de l’IFERISS) ;
– Grégory Beltran, ingénieur de recherche en anthropologie pour l’IFERISS, ODENORE, MSH Alpes (salariée par l’IFERISS) ;
– Laurence Boulaghaf, doctorante au CreSco, Université Toulouse 3 Paul-Sabatier (salariée par l’IFERISS) ;
– Alizé Cavé, doctorante au LassP, Université Toulouse 1 Capitole ;
– Eleonore Coeurdevey, ingénieure d’études au CERTOP, Université Toulouse 3 Paul-Sabatier (salariée par l’IFERISS) ;
– Alfonsina Faya Robles, chercheure post-doctorale au LEASP, Inserm / Université Toulouse 3 Paul-Sabatier ;
– Sarah Nicaise, chercheure post-doctorale au CreSco, Université Toulouse 3 Paul-Sabatier (salariée par l’IFERISS) ;
– Meryl Srocynski, ingénieure d’études pour la plateforme d’expertise Aapriss de l’IFERISS (salariée par l’IFERISS) ;
– Alexandra Soulier, chargée de recherche CNRS à l’IHPST, CNRS / Université Paris 1 Panthéon Sorbonne / ENS.

  • Publication notice : Faya-Robles, Alfonsina, Alexandra Soulier, Grégory Beltran, Jean-Charles Basson, Laurence Boulaghaf, Alizé Cavé, Éléonore Coeurdevey, et Sarah Nicaise. « Quotidiens confinés ». Socio-anthropologie, no 45 (24 mars 2022): 231‑48. https://doi.org/10.4000/socio-anthropologie.11681. Résumé : Lors du confinement généralisé de la population, mis en place en France en mars-mai 2020 pour faire face à la pandémie de Covid-19, […]
  • Cette présentation s’inscrit dans le séminaire scientifique consacré au déterminants de l’épidémie et conséquences sociales et psychosociales des confinements en 2020 – Les regards croisés du programme pluridisciplinaire EPIDEMIC (2020-2021) Présentation accessible sur le canal-u : https://www.canal-u.tv/chaines/iferiss/premier-confinement-2020-l-organisation-des-temps-domestiques-dans-les-familles Alexandra Soulier est chercheure CNRS en philosophie sociale, membre du IHPST et du Collectif des ConfIns. Méthodes d’enquête […]
  • De nombreux travaux mettent régulièrement en avant une « fracture numérique » qui entraîne ou exacerbe certaines inégalités sociales (scolaires, médicales, professionnelles)[1]. La période de confinement a agi comme un accélérateur pour ce phénomène en réduisant les possibilités de face à face dans toutes les interactions et notamment dans les institutions, que ce soit au niveau scolaire […]
  • Les possibilités de « redécouvertes » de son habitat ou de recentrement sur soi sont inégales selon les classes sociales et les conditions matérielles d’existence (grand appartement ou maison, conservation de l’emploi, confort technologique et notamment numérique ). Les plus précaires semble devoir « faire avec » le confinement et adapter leur quotidien aux mesures […]
  • Depuis le 16 mars 2020, toutes les personnes résidant sur le territoire français, excepté ceux/celles dont l’activité professionnelle considérée comme nécessaire ne peut être exercée à distance, sont confiné.e.s à leur domicile. Mais tous les individus sont-ils/elles égaux/égales face à cette mesure et que sait-on concrètement des conditions de ce confinement et des différentes pratiques […]
  • Le Centre de Recherche Sciences Sociales Sports et COrps regroupe des enseignants chercheurs en sciences sociales (sociologie, histoire, psychosociologie) dont la spécificité est d’étudier les pratiques corporelles et sportives. Les recherches du CRESCO s’organisent autour de la thématique générale « Education/formation, santé et inégalités ». En savoir plus. Le CRESCO est membre de l’Institut Fédératif […]
  • Le collectif des ConfIns (pour “confinements et inégalités sociales”) réunit des chercheur·e·s volontaires de différents instituts. Il a été créé à l’occasion du programme EPIDEMIC (financé par l’ARS et la Région Occitanie) pour enquêter sur les conditions matérielles de vie des individus confinés en France au printemps 2020. L’objectif premier au cours de cette enquête […]
  • Quel rôle des sciences humaines et sociales dans la lutte contre COViD-19 ? On en parle avec des sociologues, anthropologues, philosophes qui travaillent sur des thèmes liés à la pandémie. Accéder aux différentes parties du live ⬇️ ⬇️ et plus d’informations sur https://www.grandlabo.com/newsletter 44:32 – Michelle Kelly-Irving, épidémiologue (INSERM / LEASP)
  • Les décisions publiques et sociales prises pour contenir l’épidémie en France méritent d’être étudiées afin de connaître leurs conséquences à court, moyen et long termes et de se préparer au mieux pour les épidémies futures. Documenter différentes situations de confinement et analyser leurs conséquences psychologiques, sociales et économiques nous permettra, en effet, d’explorer les liens […]


Citer ce billet
soulier (2020, 15 juin). Le collectif des ConfIns. Covid-19 et conséquences du confinement de la population. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/og4b