Archives de catégorie : Terrains & Enquêtes

Informations relatives à l’analyse des données de santé sur la COVID-19 et à vos droits

L’équipe de recherche EQUITY du laboratoire CERPOP (UMR1295) entreprend en 2021 des analyses sur deux bases de données de santé relatives à la COVID-19 issues du système d’information de dépistage, SI-DEP et du système d’information pour le suivi des victimes d’attentats et de situations sanitaires exceptionnelles, SI-VIC. Ce travail de recherche est placée sous la responsabilité scientifique de Michelle Kelly-Irving pour l’Université Toulouse 3 Paul Sabatier. Ce projet a reçu un avis favorable avec recommandations du Comité Éthique et Scientifique pour les Recherches, les Études et les Évaluations dans le domaine de la Santé (CESREES) le 3 septembre 2020 (n°1880179bis) et une autorisation de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) le 18 août 2021 (décision DR-2021-238).

Cette page vous informe de vos droits concernant ces données de santé. Cette liste n’est pas exhaustive : elle vise à vous fournir quelques repères !

Continuer la lecture

L’enquête EPIDEMIC et la collecte de données en temps de Pandémie

Lors de la semaine Data-SHS (organisé annuellement par le réseau des plateformes universitaires de données avec le soutien du TGIR PROGEDO), la PUD-T et l’IFERISS proposait le 08 décembre 2020 une journée Santé Société. Spécifiquement, les participants se sont intéressés à l’analyse et la production des données sur la pandémie pour et/ou par les sciences humaines et sociales.

Florence Sordes (CERPPS) a présenté la méthodologie de l’enquête par questionnaires du programme EPIDEMIC sur les conséquences psychosociales du confinement.

(Re)visionner l’intervention de Florence Sordes sur la chaîne de l’IFERISS de Canal-U.

Inégalités de santé et Covid-19 : la situation des données en France

Lors de la semaine Data-SHS (organisé annuellement par le réseau des plateformes universitaires de données avec le soutien du TGIR PROGEDO), la PUD-T et l’IFERISS proposait le 08 décembre 2020 une journée Santé Société. Spécifiquement, les participants se sont intéressés à l’analyse et la production des données sur la pandémie pour et/ou par les sciences humaines et sociales.

Michelle Kelly-Irving (EQUITY-CERPOP) a présenter les avancées du programme EPIDEMIC en matière d’analyse des inégalités de santé face au Covid-19 avec les données françaises disponibles.

(Re)visionner l’intervention de Michelle Kelly-Irving sur la chaîne de l’IFERISS de Canal-U.

Entendre une population confinée en France

Depuis le 16 mars 2020, toutes les personnes résidant sur le territoire français, excepté ceux/celles dont l’activité professionnelle considérée comme nécessaire ne peut être exercée à distance, sont confiné.e.s à leur domicile. Mais tous les individus sont-ils/elles égaux/égales face à cette mesure et que sait-on concrètement des conditions de ce confinement et des différentes pratiques dans les territoires ruraux, urbains et périurbains ; selon que l’on réside en habitat individuel ou collectif ; que l’on dispose ou non d’un jardin ? Quels sont les problèmes qui se posent très concrètement aux parents d’enfants de différents âges ; aux personnes fragiles, qu’elles soient âgées, handicapées ou atteintes de pathologies ? Comment ces mesures s’appliquent-elles pour les personnes subissant (simultanément) différentes formes de domination ou de discrimination ? En quoi le quotidien des familles dont l’un des membres n’a pas été soumis au confinement diffère-t-il des autres ? Comment la population générale et en particulier les patient·e·s atteint·e·s du COVID-19 assigné·e·s à résidence se positionnent-ils/elles face à de nouvelles normes sanitaires (distanciation sociale, lavage des mains toutes les deux heures, prise de température…) ? A l’heure où les portes se ferment sur les familles, quel suivi social est proposé dans les foyers, notamment dans ceux où la restauration scolaire et/ou la distribution alimentaire solidaire étaient les seules sources alimentaires ? 

Dans les circonstances de restriction qui furent les nôtres au printemps 2020, l’examen des conditions concrètes de vie des personnes confinées s’appuie sur une campagne d’entretiens semi-directifs conduits durant le confinement (avril et mai 2020).

Continuer la lecture

Questionner le vécu psychologique durant l’épidémie

Nous proposons un modèle permettant d’expliquer l’évolution du vécu psychologique des personnes, au regard de la durée du confinement. Les antécédents psychosociaux, les médiateurs psychologiques seront autant de déterminants dans l’explication de cette évolution. 

Plusieurs temps d’évaluation sont à l’œuvre afin de vérifier l’évolution de l’état psychologique de la personne : (T1) confinement actuel [avril 2020] ; (T2) sortie du confinement [mai-juin 2020] ; (T3) 4 mois après la fin du déconfinement [octobre-novembre 2020]. 

Le protocole est constitué de trois questionnaires déposés en ligne (via Lime Survey) adressés aux mêmes individus, dont la première vague (T1) a été diffusée sur les réseaux sociaux et dans la presse. Ce protocole est enregistré au Registre du DPO (délégué à la protection des données / Data Protection Officer) de l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, avis n°202004011502 ; et fait office d’une validation par le Comité d’Éthique de la Recherche de l’Université de Toulouse, avis n°2020-270.

Les questionnaires portent notamment sur :
1) les caractéristiques sociodémographiques ;
2) les comportement et ressentis actuels vis-à-vis des recommandations émises par le gouvernement ;
3) les représentations de la maladie, de l’épidémie et du confinement (adaptation de l’IPQ-R, Moss-Moris & al. 2002) ;
4) l’anxiété état et trait (STAY de Spielberger, 1983) ;
5) la détresse psychologique (IDPESQ de Preville & al., 1995) ;
6) l’isolement perçu (UCLA Loneliness Scale, Russel & al., 1978) ;
7) la régulation émotionnelle (DERS-F, de dan Glauser & Scherer, 2013) ;
8) l’exposition aux conduites à risque ;
9) ressenti à propos de la qualité de vie, sommeil, relations sociales ;
10) La sévérité des symptômes du stress aigu post traumatique (SARSQ, de Cardena, Kooper, Classen et Spiegel , 2000).

(Mise à jour) Au regard de la poursuite de la crise sanitaire, deux autres temps seront envisagés : à la fin du second confinement, et plusieurs mois plus tard.

L’équipe du CERPPS coordonne cet aspect du programme EPIDEMIC.

Les données ouvertes du Baromètre COVID19

Le Baromètre Covid19 est une initiative de science citoyenne qui entend fournir en open-access à l’ensemble de la société française les données issues d’un sondage hebdomadaire permettant d’éclairer la lutte contre l’épidémie de Covid19 à partir de mesures sur la dynamique de l’épidémie de Covid19, ses déterminants et ses impacts.

Chaque semaine depuis le 7 avril 2020, une vague de sondage est administrée sur internet par l’institut de sondage IPSOS auprès d’un échantillon de 5000 personnes représentatif de la population française métropolitaine agée de 18 ans et plus établi par la méthode des quotas (sexe, âge, CSP, région et catégorie d’agglomération).

Téléchargez librement les vagues thématiques et les données réunies.

L’équipe EQUITY de l’UMR1027 a participé à l’élaboration et l’analyse de la vague 4 dédiée aux inégalités sociales de santé : synthèse des analyses IPSOS ; résultats du programme EPIDEMIC.